Le salon de Framboise

Qui suis-je ?

Les maisons de poupées

Les caravanes Tesserault

Les vitrines

Les microchoses

Quelques objets

pommeSouris en feutrine

Techniques

Les pages de Framboise

Les copains de Miniaturama-sur-mer

Me contacter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le bel immeuble XIXème siĆcle du quai Claude Brosse, le long de l'Isère à Grenoble, le salon de l'appartement du 3ème étage a de vastes proportions et une vue panoramique sur le Mont Saint Eynard.

 

Dimensions : L 30 x H 20 x P 17 cm
Echelle : 1/16 ème
Date de réalisation : 2006
Techniques : Le parquet, les meubles et le radiateur sont en balsa, les portes et fenêtres en carton. Les moulures du plafond sont réalisées avec des baguettes de bois, des pailles à boire et des cannelures de carton ondulé. La vue extérieure, les grilles de fenêtres et les tableaux sont des photos réduites. Le ficus est fait à l'aide de guirlandes de feuilles en plastique pour miniatures, le palmier est en fil de fer et papier gommé découpé et peint. Deux ampoules, alimentées par une pile logée dans le double plafond de la vitrine, éclairent les fenÉtres afin de simuler la lumière du jour.

Voici la photo du salon réel qui a inspiré la vitrine. Chaque objet et bibelot a été scrupuleusement reproduit dans la vitrine. Seuls les tuyaux de chauffage qui courent partout ont été volontairement omis !

 

Le cube lumineux est en polyphane, la table en balsa, rhodoïd et papier calque, les poteries en pâte durcissante. Les fauteuils et canapés en balsa, tissu et mousse ; un fil rouge est collé sur les bords des coussins. Le plaid est fait à partir d'une photo imprimée sur tissu.

 

Le lion est un sujet pour collier, peint et verni. Les vases sont en bois tourné. les retables péruviens et les livres sont faits avec des photos réduites collées sur du carton.

 

Le lampadaire est fait avec du carton et une balle de ping-pong.

Le tapis est brodé à petits points sur du canevas en reproduisant les motifs, la boucle de chaque point est ensuite coupée pour former les poils.

 

Le lustre est fabriqué avec du fil de fer et du fil à coudre gris, les abat-jours sont en papier calque et les ampoules sont figurées par des perles de verre.

Voir le bureau de Grenoble

Retour à la page de sommaire de Framboise


}