La cheminée de Laurence

page 1 - page 2

Qui suis-je ?

Les maisons de poupées

Les caravanes Tesserault

Les vitrines

Les microchoses

Quelques objets

pommeSouris en feutrine

Techniques

Les pages de Framboise

Les copains de Miniaturama-sur-mer

Me contacter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Cette vitrine est réalisée à l'échelle 1/15, dans un cadre de 20 x 20 cm.

Mon amie Laurence, en refaisant sa salle de séjour, hésitait entre une cheminée moderne et une cheminée ancienne. Comme elle a finalement opté pour une moderne, je lui ai fait une ancienne en miniature ; comme ça, elle a les deux !

Cette cheminée Louis XV a été réalisée à partir des explications de Léa, le tout redessiné (sans la table que Léa redécoupe) et réadapté à l'échelle 1/15. Elle est en bristol et samba.

 

La vitrine possède un double-fond (en carton-plume), afin que le foyer de la cheminée soit en arrière du mur.

 

La plaque de cheminée est en résine, moulée à partir d'un bouton de blazer et d'une plaque en carton, le tout entouré d'une cordelière en fil à coudre. Elle est peinte en gris anthracite (peinture à maquette), puis les reliefs sont soulignés avec du noir très dilué (acrylique).

Les chenets sont en fil de laiton soudé. Leur petit "chapeau" est en pâte durcissant à l'air. Ils sont peints en gris anthracite comme la plaque.

Les briques sont imprimées.

 

Sur la cheminée en marbre (technique de Léa) :
- des photos des enfants de Laurence
- des chandeliers (voir ici la technique)
- un bouquet de roses (technique de pliage de Miniluc, avec quelques pétales ronds recourbés à la pince ajoutés en périphérie)
- un chat sculpté dans de la pâte durcie à l'air (le chat est sculpté au cutter dans la pâte séchée)
- un broc réalisé selon la technique de Victoria.

Le miroir est inspiré de ceux de Léa dans son "Grand livre de la Maison miniature".

 

Sur le mur, une photo du village de Laurence dans l'Aveyron, une aquarelle de ma fille Laurie d'après la couverture du livre "Le chat zen" de Kwong Kuen Shan ...

 

La plante est un Calathea zebrina. J'ai imprimé des photos de feuilles trouvées sur Internet, après les avoir modifiées. J'ai collé deux faces (imprimées en symétrique) en coinçant un fil métallique vert mince entre les deux.

Le parquet à bâtons rompus est en samba teint de différentes nuances superposées de teinture à bois à l'eau. Les lames sont 6 fois plus longues que larges (elles font ici 2,8 cm).

Nous verrons mieux la maison des lapins à la page suivante...

 

Page suivante

 

 

 

 


}