Techniques des fleurs

Jonquilles - Oeillets - Pétunias - Pervenches - Pensées - Impatiens- Marguerites

Qui suis-je ?

Les maisons de poupées

Les caravanes Tesserault

Les vitrines

Les microchoses

Quelques objets

pommeSouris en feutrine

Techniques

Les pages de Framboise

Les copains de Miniaturama-sur-mer

Me contacter

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Page 4 : Pensées - Impatiens - Marguerites

 

Pensées

********

 

Voici typiquement une technique adaptée à ce dont je disposais.

J'ai utilisé sur cette perforatrice trois petits ronds, et une saturne dont j'ai coupé l'anneau d'un côté (le papier est du papier de soie de couleur).

Je colle d'abord "saturne" dans le haut de la corolle.

Les trois petits ronds forment la base de la corolle. Ils sont ensuite peints à l'acrylique jaune.

 

Chaque tige est ensuite munie de quatre feuilles disposées deux à deux. J'ai utilisé une perforatrice de feuille de hêtre (et du papier de soie peint). C'est un peu gros, on doit pouvoir trouver mieux (découper aux ciseaux à festons, comme précédemment, par exemple...)...

Impatiens

********

 

Les corolles sont découpées dans du papier de soie avec une perforatrice de petite fleur à 5 pétales.

On colle ensuite deux corolles l'une sur l'autre, les pétales en position alternée, sur une tige munie d'un pistil rouge.

Si on a un morceau de créamousse, on peut l'utiliser pour mettre en forme et percer les corolles (on peut aussi les former avec les doigts, et percer en s'appuyant sur autre chose ; polystyrène...)

Les feuilles sont dessinées sur du papier ordinaire blanc ou vert, à l'aide d'un gabarit que vous ferez vous-même. Elles sont ensuite peintes à l'acrylque. Chaque feuille est collée individuellement sur une tige. J'ai disposé dans le pot ci-dessus trois cercles (irréguliers) de 7 feuilles chacun.

Marguerites

********

Le coeur des fleurs est en pâte durcissant à l'air.

Les corolles sont découpées "à la main" avec des ciseaux ordinaires : tracer au compas deux cercles concentriques, un de 3 mm de diamètre (1,5 mm de rayon) et l'autre de 9 mm de diamètre (4,5 mm de rayon).

Découper ensuite les pétales à main lever, jusqu'au cercle intérieur. Les biseauter à leur extrémité.

Les feuilles sont découpées avec une perforatrice, dans du papier de soie vert.

 

Page 1 : Remarques générales - Jonquilles

Retour aux techniques


}